Contenu

Parcours Égyptologie


Cette formation d’égyptologie est constituée de deux volets : travail sur la documentation et travail sur le terrain. Le travail sur la documentation exige le plus souvent une connaissance de tous les états de langue et d’écriture de l’Égypte ancienne. L’étude de la documentation historique, religieuse et littéraire, dans le cadre des différents séminaires de master, permet d’approfondir ce travail sur la langue, la maîtrise de celle-ci étant la condition absolument nécessaire pour celui qui entame une carrière d’égyptologue. Cette maîtrise de l’épigraphie égyptienne se combine avec la formation aux techniques de l’archéologie de terrain.

Le master recherche est la première étape d’un parcours professionnel de chercheur dont les débouchés sont ceux traditionnellement offerts après l’obtention du Doctorat (CNRS, Université, IRD). Les compétences acquises à l’issue du Master 2, permettent de préparer les concours ouverts par le Ministère de la Culture, le CNRS, l’Université ou les collectivités territoriales.

L’étudiant, en complétant sa formation, peut postuler à des emplois de céramologue et de restaurateur.

Maquette : Mondes_anciens_parcours_EDHR (format Excel - 15.6 ko)
Pourquoi le master « Mondes anciens (Archéologie, Égyptologie, Histoire) » ?
Entretien avec le responsable, Chr. Chandezon : Interview_Chandezon_Master_Mondes_Anciens (format PDF - 336.3 ko)