Contenu

Bourse / thèse sur les « cadres de la violence guerrière ».


Le centre Recherche et Enseignement en Politique Internationale (REPI) de l’Université libre de Bruxelles offre une bourse de doctorat pour une durée de 2 ans pour la réalisation d’une thèse en relations internationales dans le cadre d’un projet coordonné par Christophe Wasinski, sur les « cadres de la violence guerrière » (financé au titre d’un Mandat d’Impulsion Scientifique du FNRS).

Le(a) doctorant(e) devra entamer une recherche doctorale sur les « imaginaires militaires » au sein des forces armées françaises et britanniques au cours des années 2000. Le(a) candidat(e) fera montre d’un intérêt particulier pour les approches sociologiques critiques dans le domaine de la sécurité (notamment les « critical military studies »).

L’engagement du chercheur est financé par une bourse qui couvre deux années de recherche à temps plein (montant net mensuel de référence : 1.879,32€). Les années supplémentaires devront faire l’objet de demandes de financement complémentaires. Le(a) candidat (e) disposera d’un diplôme de second cycle (master 120) en sciences humaines (science politique, anthropologie, sociologie, géographie humaine). Au minimum, il aura une excellente connaissance écrite et orale du français et une très bonne connaissance de l’anglais. Un diplôme de formation doctorale et la maîtrise de logiciels d’analyse de textes constituent de solides atouts.

Le dossier de candidature contiendra les pièces suivantes :

- Une lettre de motivation (une page maximum)

- Un curriculum vitae

- Un relevé de notes

- Une liste de maximum 3 personnes de référence

- Un exemplaire électronique du mémoire de mastère

La candidature accompagnée des documents requis, doit être adressée sous format électronique au secrétariat du centre REPI (repi@ulb.ac.be) et à Monsieur Christophe Wasinski (christophe.wasinski@ulb.ac.be). Ce dernier peut également être contacté par courriel pour plus de renseignements.


La date limite du dépôt des candidatures est fixée au 28 février 2017.


Les candidat(e)s retenu(e)s seront ensuite contacté(e)s pour la seconde étape de la sélection. L’obtention de la bourse est conditionnée par l’acception du projet de thèse et l’inscription au doctorat à l’Université libre de Bruxelles.