Contenu

Mention Mondes Médiévaux

La mention Mondes Médiévaux contient un seul et unique parcours intitulé Histoire et Histoire de l’art des mondes médiévaux (Occident et Orient).

Présentation du parcours Histoire et Histoire de l’art des mondes médiévaux (Occident et Orient)

Le master est destiné à accueillir les étudiants titulaires d’une licence d’histoire et d’histoire de l’art et archéologie. Il s’agit d’offrir aux étudiants une formation et un diplôme de grade Master voué à l’étude de l’Histoire et de l’Histoire de l’art de l’Occident et de l’Orient sur toute l’étendue de la période médiévale. Ce master est né du rapprochement des historiens et historiens de l’art médiévistes de l’Université Paul‐Valéry à travers l’équipe de recherche, le CEMM. Les liens étroits entre histoire et histoire de l’art constituaient déjà un point fort de l’offre de formation 2011‐2014.

L’appréhension du Moyen Âge est élargie par la confrontation de deux mondes, occidental et oriental, ce qui est unique au niveau Master en France ; elle s’enrichit aussi d’une constante ouverture vers la littérature et la musicologie à travers les séminaires dans lesquels interviennent des enseignants et des chercheurs étrangers. Cette approche peut permettre aux étudiants de Master de s’initier à des méthodologies différentes. La formation est complétée par une grande attention portée aux aspects techniques, dans le cadre des ateliers : techniques d’écriture et de diffusion des connaissances, mais aussi apprentissage de la taille de pierre, de la peinture sur bois ou parchemin selon les années, du relevé de bâti.

Le Master Mondes Médiévaux a donc pour objectif de donner une dimension plus large, plus interdisciplinaire, à la formation des futurs chercheurs et de leur permettre en même temps d’acquérir les outils assurant une approche directe d’une documentation variée, mais qui demande des savoirs techniques pointus et spécifiques. Tout est mis en œuvre pour rendre les futurs chercheurs indépendants face aux documents qu’ils doivent exploiter : acquisition de techniques documentaires, méthodes de collectes des connaissances et des documents, techniques d’écriture et de diffusion de la connaissance scientifique. À la fin de la formation, l’étudiant est en capacité soit de poursuivre en doctorat, soit d’entrer dans le monde du travail via un concours (ayant acquis les compétences nécessaires pour préparer ce type d’épreuve).

Responsable : Géraldine Mallet